Spécialiste de l’histoire fiction, l’écrivain britannique Conn Iggulden a produit plusieurs séries dont l’ambiance et le réalisme sont à saluer. Si l’auteur est prolifique, il est encore peu traduit dans notre pays. Outre Conqueror, une série relatant la vie de Temujin, fils d’un khan dans l’Asie médiévale, Conn Iggulden a écrit un diptyque intitulé Imperator.

Imperator raconte, de manière romancée, mais fort instructive, l’enfant puis l’apogée de Jules César face à nombre d’ennemis. Le premier volume est surtout axé sur l’adolescence du fameux Romain alors que le second porte sur sa période adulte et notamment sur la bataille menée contre Rome et les milliers d’esclaves révoltés menés par un certain Spartacus.

Bourrés de détails les deux tomes, adaptés par Livraphone, s’écoutent quasiment d’un trait. Il faudra un peu dormir entre chacune des parties puisque la première dure 12h45 et la seconde 17h40.
Charles Réale est un interprète étonnant de sobriété, qui rend justice à l’écriture d’Iggulden, tout en insufflant un parfum épique à l’histoire. L’alliance d’un grand roman et d’un narrateur de talent.

Imperator I : Les portes de Rome

Auteur(s) : Conn Iggulden | Interprète(s) : Charles Réale
Genre :
Epopée historique | Durée totale : 12h45
Support :
 2 CD MP3 | Prix : 27,50€ | Page du produit
Résumé éditeur
 » Un bruit de sabots résonnait au loin. Cabera s’immobilisa, observant la silhouette qui s’approchait. Était-ce le premier des assaillants, ou un messager venu de la ville ? Le cavalier franchit la porte dans un bruit de tonnerre, le visage cramoisi et les vêtements couverts de suie. – Rome est en feu, dit-il en sautant à terre. Mais ils n’auront pas ma maison. Malgré les ténèbres recouvrant l’horizon, Cabera discerna les torches des esclaves furieux qui marchaient vers le domaine… « 
Jules César est à peine sorti de l’enfance lorsque son père est tué au cours d’une révolte d’esclaves. Accueilli à Rome par son oncle Marius, il y parfait son éducation et découvre les plaisirs de la Cité… Mais Sylla, l’ennemi irréductible de Marius, est aux portes de Rome. Combats, intrigues amoureuses, complots politiques… Conn Iggulden, retrace l’ascension du plus grand empereur de tous les temps. Le premier volet d’une fresque saluée tant par le public que par la critique.

L’avis de Librium

Œuvre originale
95%
Réalisation
95%
Interprétation
95%

Imperator II : Spartacus, roi des esclaves

Auteur(s) : Conn Iggulden | Interprète(s) : Charles Réale
Genre :
Epopée historique | Durée totale : 17h40
Support :
 2 CD MP3 | Prix : 27,50€ | Page du produit
Résumé éditeur
Certains venaient de pays lointains, tandis que d’autres, des Romains, avaient été condamnés pour crime ou dette.
Il y avait mille façons de devenir esclave, mais le pire c’était de l’être par la naissance. L’enfance s’écoulait dans une bienheureuse ignorance ; l’âge adulte s’accompagnait d’une effroyable prise de conscience : le seul avenir consistait à être vendu… ou à se rebeller ! Après avoir défait Mithridate et reçu la couronne de feuilles de chêne en récompense de son courage, Jules César revient à Rome en vainqueur, et y retrouve Cornelia, son épouse.
Mais l’effusion des retrouvailles est de courte durée. Un nouveau combat l’attend, plus âpre que ceux jamais menés. Le jeune tribun rejoint les légions conduites par Crassus et Pompée pour défendre la Cité menacée. A ses portes, une armée de soixante-dix mille hommes révoltés emmenés par un esclave nommé Spartacus…

L’avis de Librium

Œuvre originale
95%
Réalisation
95%
Interprétation
95%